Bilan livresque · décembre 2016

C’est ce que j’appelle un bilan en dents de scie. Neuf romans et demi lus. Là-dessus, aucun coup de coeur, mais plusieurs bonnes lectures, une fortement ennuyante et deux abandons.

C’est ce que j’appelle un bilan en dents de scie. Neuf romans et demi lus. Là-dessus, aucun coup de coeur, mais plusieurs bonnes lectures, une fortement ennuyante et deux abandons.

J’ai enfin découvert Donald Ray Pollock. Une lecture défrisante que cette Mort qui en vaut la peine. Je compte lire Le diable, tout le temps, d’autant plus qu’à vous lire, il paraîtrait qu’il est une coche au-dessus.

Si j’ai été agrippée par Mille femmes blanches de Jim Fergus de la première à la dernière ligne, La vengeance des mères m’a nettement moins emballée. N’empêche, c’est sûr, je lirai le troisième tome de la trilogie lorsqu’il paraîtra.

Étonnante surprise que ce polar scandinave à l’horrible couverture. Avec Chacun sa vérité, j’ai découvert un personnage passionnant qui sort des sentiers habituels. Une série que je suivrai.

Il y avait longtemps que je n’avais pas lu un roman pour ado. J’en ai commandé plusieurs, après avoir puisé dans les bilans de Noukette et de Jérôme. En attendant, et pour me remettre de mes deux abandons, j’ai lu le dernier roman de Kate DiCamillo avec un réel plaisir.

Première fois que je lisais un roman de Rachel Leclerc. Je n’ai pas tout compris de cette Ruelle océan. Je me suis perdue à plusieurs reprises. Le style est époustouflant, l’histoire prenante, mais je ne suis pas arrivée à rassembler tous les filons. Bref, avis mitigé.

J’ai lu Les furies de Lauren Groff. Roman à paraître en janvier aux Éditions de l’Olivier, encensé partout. Je me suis ennuyée comme c’est pas possible. Lecture imposée pour mon club de lecture, sans quoi, je l’aurais abandonné.

Tel que prévu, je comptais terminer l’année avec Le fils de Philipp Meyer. Je viens tout juste de le commencer, mais ouf! ça augure très bien. 

J’en viens aux abandons. Règne animal de Jean-Baptiste Del Amo. J’éprouvais une grande curiosité pour cette histoire de cochons, mais le style… C’est le roman le plus indigeste que j’ai lu cette année. Lourd, alambiqué. Dommage, vraiment. Autre abandon: Aquarium de David Vann. Décidément, avec David Vann, soit j’adore, soit j’abandonne. Ici, je n’ai pas cru une seconde aux mots de la narratrice ado. Ça faussait comme c’est pas permis. Et ces longues descriptions de poissons… Incapable de passer outre, j’ai préféré laisser tomber. 

Côté achats, j’ai été, ma foi, très raisonnable ce mois-ci. Une nouveauté en littérature canadienne et trois bouquins que je voulais, trouvés en bouquinerie.
  
 
Et maintenant, il ne me reste plus qu’à concocter mon bilan de l’année. Et je sens qu’il sera lourd! À suivre…

14 Commentaires

  1. Bizarre! Là, ça y est!Je ne le connaissais pas non plus, ce Oates, jusqu'à ce que je tombe dessus. Pas pu résister!Pour le Vann, go! J'ai hâte de voir si tu auras plus de patience que moi envers les poissons, mais surtout si la voix de l'ado te «parlera».

  2. Mes commentaires n'apparaissent pas? Je ne connais pas ce Oates mais le résumé m'inspire et il pourrait bien finir dans ma pile à lire spéciale Oates.Pour le Vann je crois que je vais me laisser tenter! J'ai lu le billet de La fée lit et elle m'a convaincue d'essayer.

  3. J'ai bien compris pourquoi \ »La faim blanche\ » t'avait laissée de glace! Comme quoi, mes goûts ne font pas l'unanimité!Tu auras assurément plus de chance avec \ »La vengeance des mères\ », surtout que \ »Mille femmes blanches\ » figurent dans ton top lecture.

  4. Très hâte de découvrir ton bilan annuel ! Dans celui-ci, je n'ai lu aucun des romans mais j'en ai deux de notés : Mille femmes blanches (noté depuis mille ans!) et Chacun sa vérité. Et Santa pour Noël prochain peut-être…

  5. Mon bilan trimestriel sort aussi et ensuite l'annuel ! comme toi, il va être lourd ! je trouve ton bilan (9livres) pas mal mais mitigé car tu as encore connu quelques déceptions, et te forcer à lire pour ton club de lecture ça me rappelle mes challenges ! bon maintenant tu es en bonne compagnie donc tout va bien !

Répondre à Véronique Cauchy Annuler la réponse.