Bilan mensuel · Février 2017

Février incarne, pour moi, ce mois d’hiver le plus propice à la lecture, bien blottie au chaud sous la couette, après des heures de pelletage et maintes courbatures! Je m’en suis donnée à coeur joie – avec les livres, pas avec la pelle… Neuf romans lus, parmi lesquels trois gros coups de coeur, un abandon et une première ici: un recueil de poésie.

Du côté des coups de coeur, le roman de Pascal Manoukian, Ce que tient ta main droite t’appartient, sort du lot. Une histoire coup de poing ancrée dans l’air du temps, que je ne suis pas prête doublier. Coup de coeur aussi pour Marcher droit, tourner en rond d’Emmanuel Venet. Pour le regard acéré et la fraîcheur du propos. Et, évidemment, j’ai été marqué par Les animaux de Christian Kiefer.


Lecture coup de poing du premier roman de Simon Johannin, L’été des charognes, repéré chez Jérôme (billet à venir). Le style de ce jeune auteur me laisse sans mots. Dans la forêt de Jean Hegland ne m’a pas charmée comme je l’aurais pensé (billet à venir). C’est qu’en matière de romans post-apocalyptiques, je suis de plus en plus exigeante et je commence faire la fine gueule. J’ai abandonné, en cours de route, La maison des épreuves. Si la première partie était plus que prometteuse, la suite, parsemée de choix à faire, m’a déroutée. Beaucoup trop ténébreux pour moi.


___________________________


J’ai craqué pour Pax et le petit soldat, d’abord parce qu’il est illustré par le génial Jon Klassen. Et puis, l’enchantement a joué. Dès quune intrigue met en scène un enfant et un animal séparés l’un de l’autre, je faiblis. Et, comme c’est souvent prévisible avec ce genre d’histoires, j’ai versé quelques larmes! J’ai aussi lu Le sexy défi de Lou Lafleur suite aux bons commentaires de Sophie lit. Ma sauterelle grandit… ben, je me prépare! J’en parlerai dans mon prochain billet Samedi, c’est jeunesse!


____________________________


La poésie et moi, ça fait deux. Ce n’est pas faute d’avoir fréquenté le genre dans ma sombre et ténébreuse jeunesse. J’ai vieilli et, terre à terre comme je le suis, le côté éthéré et hermétique de ce genre littéraire me laisse sur le bas-côté. Le recueil d’Aimée Lévesque est venu me toucher. Ses mots ont su faire leur chemin et atteindre une de mes cordes sensibles. Le deuil de la grand-mère, entrecoupé de souvenirs familiaux, imprègnent ces pages. Pour une fois, j’ai tout compris! Ça fait que… j’en redemande.  

___________________________

En février, j’ai été touché par la grâce d’Instagram! Merci à libredelire de m’avoir offert Les farfeluches. Ma nostalgie est ravie et ma collection de livres vintage vient de trouver un morceau de choix. Merci à mangez_des_tartes et à sosos_moods_books_and_more (dont je vous recommande l’excellent nouveau bloguepour ces douces attentions tant appréciées. Gratitude infinie devant ces petits gestes qui adoucissent le quotidien.

Instagram est un réseau social formidable et infiniment inspirant pour tous les passionné(e)s de lecture. Et si je vous disais que je songe tranquillement pas vite à délaisser hop! sous la couette au profit d’IG, vous me pardonneriez?

___________________________

Côtés nouveaux arrivages, cest ni plus ni moins lorgie livresque. Ma PÀL a pris plusieurs livres. Moi qui voulais la faire maigrir, c’est raté. Dix-huit livres au total! Des romans attendus, d’autres commandés suite à vos tentations et quelques trouvailles. 


Et de votre côté, parmi vos lectures de février, laquelle sort du lot?

25 Comments

  1. On se comprend bien alors! Quand on voit le bout du tunnel, l'envie de tout arrêter passe. C'est vrai que ce cela nous manquerait. \ »Marcher droit, tourner en rond\ »… Très hâte de lire tes doux mots sur ce fabuleux roman.

  2. Je te comprends pour le blog, moi aussi, quand j'ai plein de notes en retard, (et c'est le cas en ce moment), je me dis que ce n'est pas la peine, que le temps de la lecture est celui qui passe avant celui de l'écriture … Et puis comme je sais à quel point cela me manquerait, je rattrape et après, c'est reparti ! Mon coup de coeur \ »marcher droit, tourner en rond\ », bien sûr ! Billet à venir évidemment …. Un de ces jours !

  3. Merci pour ce gentil mot. Heureuse d'accompagner tes pauses!Ma collection vintage est composée de vieux romans et albums jeunesse en bon état, trouvé ici et là à petit prix dans des ventes de garage ou des bouquineries.Victor Hugo… Il faudrait bien que je lise au moins un de ses romans! Chris Offut m'attend. Bonne et belle journée à toi!

  4. Aucun secret, sinon quelques grandes et profondes respirations!Belle journée à toi aussi xx

  5. Ah c'est bien que tu puisses enfin reprendre le dessus. Tu me donnes un peu de ton secret? Sirop moi je n'y arrive pas grrr. Bien sûr que je souris; ce n'était qu'un tout petit moment de mélancolie. Belle journée gentille dame. 😉

  6. J'aime lire ton blog c'est souvent un moment de détente pendant ma pause au bureau ! Je note le Manoukian . Qu'appelles tu ta collection vintage ? En Février j'ai découvert Chris Offut et Erri de Luca pour l'Italie il était depuis longtemps sur ma liste . Relu Notre Dame de Paris de Victor Hugo avec beaucoup de plaisir ! Bonne journée

  7. Oui il y sera!Je vois sur les messages suivants que tu as repris du poil de la bête concernant le blog. Mais quoi que tu fasses, on te suivra! 😉

  8. Je suis en train de reprendre le dessus sur les billet à rédiger. Du coup, le stress tombe et l'envie est en train de passer. Ces envies viennent lorsque je trouve le blogue trop énergivore. Pourtant, il n'en tient qu'à moi de diminuer la cadence. Voilà ma résolution, au besoin.Tu peux sourire…!

  9. Un moment de tristesse suite à ce désir que tu as de laisser aller ton blogue mais bon. Si jamais tu le fais, je respecterai ton choix.

  10. Mais encore?! Le côté laconique de ton commentaire me laisse songeuse…

  11. Merci, Hélène! Rien de décidé pour l'instant, je vais continuer à oeuvrer sur les deux réseaux, qui se complètent si bien. C'est quand j'ai de la broue dans le toupet que je songe à délaisser le blogue, si énergivore. Mais une fois que j'ai repris mon souffle, l'envie s'évanouit et le plaisir de partager ici aussi l'emporte. À suivre…

  12. Ce serait drôle, non? Moi qui t'ai presque harcelé de créer le tien, et moi qui abandonne le mien!

  13. Je te suis sur \ »Les animaux\ ». Le Donal Ryan m'attend pour très bientôt. J'avais eu un gros coup de coeur pour son premier roman… Sandrine Collette, oui… Il faut que j'y vienne, à cette auteure. D'autant plus que \ »Il reste la poussière\ » m'attend. Pour avoir feuilleté quelques pages du Viguier, ça promet!

  14. Ça me trotte dans la tête, mais ça m'arrive seulement quand je suis débordée et que les billets à rédiger s'accumulent. Une fois que je suis à jour, l'envie passe! Oui, je peux dire que le roman de Manoukian est mon coup de coeur de début d'année. Et je peux déjà affirmer, sans l'ombre d'un doute, qu'il figurera dans mon top 10 de l'année.

  15. Oui, abandonné \ »La maison des épreuves\ ». Très – trop – obscur pour moi. Autant la première partie était passionnante, autant la suite part dans 1000 directions. Je me suis égarée en chemin.Pas ton dada, le post-apocalyptique. Tu as tout de même apprécié \ »Station Eleven\ »! Et celui-ci, pour moi, est plus près du nature writing et roman d'apprentissage que de la dystopie. Enfin… tout le monde semble avoir aimé. Moi, j'ai ragé! À suivre…Il a trouvé \ »Les animaux\ » nul? Attends que je le vois, cet été! J'aurais quelques explications à lui demander!Enfin, le billet tant attendu-redouté arrive. Je reste aux aguets!

  16. Un bon mois de pépites, ça. J'ai d'ailleurs noté, en passant chez toi, \ »La mélancolie de la résistance\ ».

  17. Pas là pour me convaincre (de toute façon, je n'ai pris aucune décision), mais tes arguments sont convaincants en ciboulot!Sais-tu si Pascal Manoukian sera à la foire du livre de Bruxelles? \ »Pax\ » ne peut que te faire fondre…

  18. Plaisir partagé Marie-Claude! Je comprends très bien ton désir de délaisser ton blogue même si c'était un plaisir de plus de te lire ici aussi! Très heureuse que tu restes présente sur IG! (libredelire)

  19. Merci pour ce joli clin d’œil Marie-Claude!Mais je t'en prie, ne délaisse pas ton blog (tu notes que je persiste à l'écrire B.L.O.G.) qui est si beau et si inspirant. Tu me briserais le cœur!!!!

  20. Joli bilan !! Parmi les coups de coeur de février :Les animaux de Christian Kiefer – Article 353 du Code Pénal de Tanguy Viel – Une année dans la vie de Johnsey Cunliffe de Donal Ryan – et surtout, surtout…Les larmes noires sur la terre de Sandrine Collette !!Pas mal du tout cet arrivage sur ta PAL ;o) Curieuse de connaître ton avis sur le Viguier que j'ai beaucoup aimé !

  21. QUOI?! Laisser tomber le blog??!! Je te suivrai tjs sur instagram bien entendu mais le blog permet d'être plus bavarde. A toi de voir… j'aime aussi la rapidité et l'authenticité d'Instagram, je l'avoue. Le roman de Manoukian ne serait-il pas l'une de tes plus belles lectures de cette année? Joli bilan et de très chouettes et nombreuses perspectives 🙂

  22. tiens, je vois que tu as abandonné la \ »Maison des Épreuves\ » et que \ »dans la forêt\ » ne t'a pas emballé – oui, tu t'y connais bien en roman post-apocalyptiques.Moi ce n'est clairement pas mon dada. J'ai beaucoup aimé Les Animaux, mon beau-père l'a trouvé nul (si si).Mon billet sur mon craquage arrive demain enfin !

  23. Dans les lectures de février, c'est indéniablement La mélancolie de la résistance de Laszlo Krasznahorkai qui remporte mon suffrage (je laisse de côté Thérèse Raquin, qui est un classique). Du côté ados, c'est Car Boy, le petit bijou d'Anne Loyer.

  24. Ai-je bien lu? Tu comptes délaisser le blog?! Oh non… alors oui Instagram c'est super, ce sont des échanges etc mais le bonheur de lire un blog est totalement différent. Un blog, c'est réfléchi, c'est se laisser aller, ça reste. Mais je ne suis pas là pour te convaincre…Pour tes coups de coeur, je n'en ai pas lu mais je compte m'offrir le nouveau Manoukian à la foire du livre de Bruxelles, tout bientôt!Le \ »Pax\ » me fait les yeux doux aussi. J'attends ton billet.Bonne journée à toi Marie-Claude!

Laisser un commentaire