Quand ma pile à lire perd 100 livres

Une bibliothèque est comme le «lieu de mémoire» de notre existence. Elle nous chuchote d’anciennes joies, murmure nos lacunes et trahit des promesses de lecture. Édouard Philippe

Je suis attachée à mes livres. Ils sont des témoins de mon évolution. Leur présence me rappelle d’où je viens et par où je suis passée. Je ne serais pas la même si je n’avais pas lu L’invention de la solitude de Paul Auster et Le marin de Gibraltar de Marguerite Duras. Je ne serais pas aussi ouverte d’esprit si je n’avais pas lu Dandy de Richard Krawiec et Sacrifice de Joyce Carol Oates. Je ne serais pas aussi sensible au monde qui m’entoure si je n’avais pas lu Des hommes en devenir de Bruce Machart et Indian Creek de Pete Fromm.

Je n’ai aucune hésitation ni scrupules à me départir des livres qui ne m’ont rien apportée. Un grand ménage s’impose périodiquement. (Aurais-je envie de relire City on fire de Garth Risk Hallberg? Est-ce que je le prêterai? Non.) Trois ou quatre fois par année, je passe mes bibliothèques au peigne fin et mets de côté les livres qui partiront vers d’autres cieux.


Parmi les livres qui m’entourent, il y a aussi ceux qui m’indiquent vers où je vais. Ils constituent ma pile à lire. Ma pàl et moi sommes arrivées à un point de non retour. Mine de rien, elle a pris au fil des mois beaucoup (trop) de poids. Vient un moment où trop, c’est trop. Près de 300 livres à lire, c’est définitivement trop. Et avec toutes les tentations de la rentrée, la situation ne va pas s’arranger. Le temps d’aller piocher dans ma pàl s’en trouve forcément limité. 


Avant de tenir un blogue, ma pàl contenait tout juste une quarantaine de livres. Je faisais aussi un grand ménage ponctuel, en en retirant trois-quatre. Il y a trois ans, j’ai créé hop! sous la couette. Les tentations des copinautes et des bonnes fées sont arrivées, sans parler des sp et de mes passages à l’Échange. Je me suis complètement déchaînée lors du passage d’Electra au Québec, l’été dernier. J’étais revenue de nos virées en librairies avec 71 livres. Depuis, mon cas n’a cessé de s’aggraver.


La situation était donc plus que critique. L’état de saturation imminent. Un régime drastique s’imposait. Maintenant, comment s’y prendre pour sélectionner les livres à lire qui resteront? Des piles! J’ai fait des piles en classant les prochains livres que j’aimerais lire (dans un mois, un an ou cinq, le temps étant ici élastique). Les 100 derniers allaient passer à la trappe. Parmi ceux-ci, j’ai longuement hésité devant certains titres: ai-je réellement envie de lire Mère disparue de Joyce Carol Oates? Animaux solitaires de Bruce Holbert? Peut-être pas… La règle était claire: 100 livres. Alors, ciao Les naufragés de l’autocar, ciao De flammes et d’argile et Les cerfs-volants de Kaboul. Résultat? Une pàl allégée et une lectrice souriante qui se sent nettement moins étouffée. 


Une autre règle: lorsqu’un nouveau livre arrive dans ma pàl, un autre doit impérativement en sortir. Mes choix seront dorénavant plus consciencieux. Et dire que je ne me considère pas comme une acheteuse compulsive et que je n’achète jamais un livre sur un coup de tête. Une maudite chance! 

Ah! Les p’tites misères superficielles d’une lectrice boulimique…

Quel rapport entretenez-vous avec votre pàl? Vous arrive-t-il de perdre le contrôle? Arrivez-vous à lui imposer un régime sain? Dites-moi tout.

67 Comments

  1. Il y a des livres partout, ici. Des albums, des romans jeunesse et ado, des bd, des romans pour grands…J'ai l'impression qu'elle sature! Le jour viendra sans doute. Pour ma part, j'ai commencé à lire sérieusement et pour le plaisir vers 14 ans, pas avant. Je garde espoir.

  2. Oh oui ! Mon fils de 10 ans est à fond dans les BD. Mais il lorgne sur les romans. Ça va venir pour ta fille : laisses trainer un best seller jeunesse dans la maison negligemment posé. Elle va bien jeter un oeil ( ou deux 🙂

  3. Les avantages de la liseuse: sa légèreté et le non encombrement physique!Génial de pouvoir refiler les livres lus à tes deux ados. J'en rêve. Ma sauterelle de 11 ans n'a pas la piqure de la lecture. J'espère que ça viendra!

  4. Ah la PAL ! Dur dur avec ttes ces tentations partout….J en ai environ une bonne centaine ( et sur la liseuse c est leger :)Et dès que j ai lu , soit j essaie de donner, soit l'ouvrage va sur une des etageres de livres de mes 2 filkes ados (#devoreusesdelivres) . Heureusement qu elles sont là, elles me deculpabilisent !

  5. On en a, des points en commun! Les grands esprits se rencontrent…

  6. J'aime beaucoup l'introduction de ton billet. Mes lectures aussi font partie intégrante de ma personnalité… Et l'invention de la solitude, un grand moment de lectrice pour moi aussi.

  7. Le hic, c'est que je piétine un peu trop souvent mes principes. L'intention compte, non? Pourtant, jusqu'à maintenant, en cette frénésie de la rentrée, je me trouve assez bonne. Pour un qui rentre dans la pàl, un autre en sort. Faut juste que ça dure un peu! Avec nos hivers, impensable d'avoir de telles fondations. À moins de tout mettre dans des sacs en plastique. Mais c'est trop polluant et le coup d'oeil n'est pas le même!

  8. Ah ça sent les bonnes résolutions de la rentrée ça ! C'est bien d'avoir des principes, ça permet de les piétiner de temps en temps ;)Ceci dit, tu as bien fait, 300 livres ça ressemble moins à une PAL qu'aux fondations d'une maison ! (et dans tes contrées neigeuses une maison en livres me semble bien hasardeuse…)

  9. C'est quand même fou qu'un sentiment de sécurité (que je ressens près de ma pàl) se transforme en sentiment de trop plein… Tes résolutions me semblent très réalistes, sauf la dernière! «Ne pas céder aux sirènes de la rentrée littéraire et attendre les sorties en poche»: j'adopte pour plusieurs titres notés. Pour «ne plus acheter de livres sans me séparer d'un nombre de livres équivalent aux achats», j'ai commencé à l'appliquer. Jusqu'à maintenant, ça va!Je nous souhaite de maintenir nos bonnes résolutions jusqu'à ce que notre pàl ait plus d'allure!

  10. Comme c'est agréable de vous lire, comme je me sens moins seule avec mes montagnes de livres !! 🙂 Ma PAL se situe entre 300 et 400 livres. Autant de promesses de voyages dans d'autres univers intérieurs, de découvertes, d'autres vies à vivre…Les avoir autour de moi me sécurise sauf que là, c'est trop, je n'ai plus de place ! Mes bonnes résolutions de cette rentrée : lire en priorité ce qui est dans ma PAL, ne pas céder aux sirènes de la rentrée littéraire et attendre les sorties en poche, ne plus acheter de livres sans me séparer d'un nombre de livres équivalent aux achats, et, last but not least, tenter 30 jours sans achat de livres. Haut les coeurs !:-)

  11. Calisse de tabarnak… Je suis allée fouiller dans le sac de livres que je destinais aux boîtes à livres, espérant le récupérer. Ben non, y'était pu là. Il est passé dans la pile des revendus en bouquinerie. Si la bouquinerie en question ne se trouvait pas à trois heures de route, j'irais le chercher drette-là. Pis en plus, j'ai fait le lien! Tsé, une poule pas d'tête? Mark Spragg a écrit \ »Une vie inachevée\ » pour lequel j'ai eu un gros coup de coeur. Pis on retrouve certains personnages dans \ »De flammes et d'argile\ ». Estie de ciboire. Tu comprends qu'il me le faut! Pas le choix, je vais devoir remettre la main dessus. Merci de ce rappel à l'ordre culpabilisant! Tu as très bien fait.

  12. Est-ce à dire que tu te sens mal d'abandonner un sp? Ravie que \ »Little Bird\ » te plaise! Et, la bonne nouvelle c'est que si, comme moi, tu t'attaches aux personnages, il y en a plusieurs autres tomes après!

  13. C'est la meilleure recette! Ne reste plus, dans mon cas, qu'à l'appliquer à la lettre!

  14. Je prends des nouveautés que je ne veux pas demander en SP, je me sens plus libre d'abandonner si je n'aime pas. J'ai pris Little Bird de Craig Johnson après avoir lu ton billet sur la deuxième aventure de Longmire. J'en suis à la moitié et j'aime beaucoup! Je prends des vieilles affaires aussi…

  15. tri, jeter, donner…ça fait un bien fou pour la tête et les étagères !!! je fais ça régulièrement, et du coup, je suis moi aussi plus sélectif dans mes choix. Un qui entre dans la PAL, un qui sort!

  16. quand même… de flammes et d'argile… mark spragg… quand même…

  17. On espère dans 2-3 mois! 🙂

Laisser un commentaire