Instagram: questions existentielles

Sapristi! Je viens de dépasser le cap des 5000 abonnés Instagram! Ça commence à faire du monde, là. Toi qui me lis et qui a un compte IG, j’aimerais avoir ton avis.

J’ai créé mon compte Instagram sur les encouragements d’Electra. Entre Facebook et moi, ce n’est pas le grand amour. Aussi, je ne voyais pas l’intérêt d’avoir un compte IG et ne savais pas par quel bout commencer. J’ai publié ma première photo en juillet 2016. L’engouement et lenthousiasme sont très rapidement venus.

Les photos de livres occupent 90% du contenu de mon compte. Il reste un 7% pour ma gang de chats (Bidule a son fan club) et un 3% pour le reste (voyages, hiver qui nen finit plus, etc.). J’écris peu sous chaque photo, voire très peu. Pour mes avis complets sur un livre, je renvoie à mon blogue. Si je commençais à écrire mes avis sur IG, je laisserais tomber le blogue, c’est certain. Et ce serait dommage, car j’ai développé des liens avec de très gentilles personnes qui n’ont pas de comptes IG. Par ailleurs, les comptes que je suis m’ont amenée à découvrir de nouveaux blogues et j’ai de la belle visite sur le mien, visite que je naurais pas si je n’avais pas de compte IG.

Mon nombre d’abonnés a augmenté rapidement sans que je sache pourquoi. De mon côté, le nombre de comptes que je suis se limite à 200, et ce, depuis le début. De ces 200, je fais souvent le ménage. Je me désabonne des comptes inactifs depuis un bout et je m’abonne à un compte dont lunivers littéraire me plaît. De ces 200 (à noter que 200, c’est quand même beaucoup), il y a des liens qui se sont créés, un partage daffinités et des échanges stimulants. Je me connais: si je mabonnais à plus de comptes, je perdrais le fil et tomberais dans lexcès. Ce n’est pas mon but.

Plus de 5000 abonnés? Ça me dépasse. Si je me décidais à faire un grand ménage, je sortirais ma hache et baisserais mon nombre d’abonnés à 250, ce qui correspond, en moyenne, au nombre de like que récolte une photo. J’en déduis donc que 250 personnes sont fidèles à mon compte et me suivent pour de vrai. Cest beaucoup de personnes. Mais pourquoi 5000? Pourquoi @atp_labsqc et @mashacosmetiques me suivent? Je doute fort quils partagent ma passion pour les livres. Et ce nest pas parce quil me suivent que je vais les suivre. Et je ne compte pas acheter pour autant des vitamines et des cosmétiques. Qu’espèrent @ducharmejean et @adrianbourand. Mes petits choux, madame Couette nest pas là pour la cruise.

Ce que je préfère par-dessus tout, sur IG, c’est dentretenir des liens et de développer des échanges assidus, de connaître l’univers des personnes que je suis et qui me suivent. Sans IG, je n’aurais pas eu le plaisir de faire la rencontre de @mangez_des_tartes. Je n’aurais pas pu convaincre Fabienne (@titezef) de participer à mon rendez-vous Sur l’oreiller avec… et je n’aurais pas autant envie de revoir la Bretagne. Je n’aurais pas pu donner à @anne_and_ze_boyz l’ordre de lire Sale boulot de Larry Brown. Je n’aurais pas pu réaliser à quel point je m’entends vraiment bien avec toutes les Virginie. Je n’aurais pas de sourire hebdomadaire en voyant le bulldog de @unefilledanslebois et ses lectures éclectiques. Je naurais pas si hâte daller au Festival America en septembre pour rencontrer plusieurs dentre vous. Et j’en passe et j’en passe et j’en passeJe pourrais donner une vingtaine d’autres exemples.

La communauté des passionné(e)s de livres, sur IG, est belle, dynamique et archi-stimulante. Jouons carte sur table. Toi qui a un compte IG, quel lien entretiens-tu avec ton compte? Quelle est ton attitude par rapport à ton nombre d’abonnés? Cest important ou non? Et par rapport aux comptes que tu suis, est-ce que leur nombre dabonnés est quelque chose auquel tu accordes de limportance? Pourquoi certain(e)s organisent des concours pour avoir plus dabonnés? Est-ce si important? Et si oui, en quoi? Pourquoi certains sabonnent à ton compte et quune fois que tu tabonnes, ils se désabonnent? Bref, y a-t-il des règles du jeu que j’ignore? Je cherche à comprendre. Dis-moi tout! La bonne foi et la franchise sont ici de mise!

81 commentaires

  1. J'aime beaucoup tes questionnements sur IG et son fonctionnement 😉 Je suis ton compte sous le pseudo : éléa 1668 et je connais encore mal IG car j'ai ouvert un compte il y a seulement 2 ans … comme toi je préfère avoir peu de compte mais des relations intéressantes avec les intéressés et je suis seulement les comptes qui parlent : bouquins, animaux, recettes et paysages, tous les autres je zappe assez rapidement ;-)Comme toi, je préfère lire les résumés de bouquins sur un blog, car je trouve que c'est plus facile pour écrire, sur IG je n'aurai pas la patience d'écrire de très long commentaire, raison pour lesquelles j'ai un blog, mais je mentionne sur IG qu'un nouveau billet est disponible. ça m'apporte des visiteurs mais pas plus que ça et ça me convient bien. 😉

  2. C'est la même chose pour moi. Plusieurs fidèles du blogue arrivent ici via FB (que je n'utilise que pour relayer un billet). C'est vrai que les échanges sont très rares sur FB. Toutefois, pour les amoureux des livres, je trouve IG beaucoup plus dynamique. N'empêche qu'entre IG et les blogues, il y a un fossé. Il y a ceux qui aiment le long et prendre leur temps, et ceux qui vont vite! Le deux en même temps, c'est plus rare.Je néglige mes stories, même si je regarde très très souvent celles des gens que je suis. J'aime cette «proximité».

  3. Je suis ravie de te voir par ici, toi!Je compte parmi les fidèles de ton compte. Il m'est capital de pouvoir mettre un \ »visage\ » sur ceux que je suis. D'où le fait qu'un petit nombre me convient bien davantage qu'un grand. Je conçois mal comment on peut suivre 1000 comptes et s'y retrouver.Oui, IG est en quelque sorte notre club de lecture cosmopolite! J'aime bien l'image. Recluse à la campagne? Ça me plaît, ça. J'en rêve!J'ignorais que tu peignais??? Et tu as toujours ce compte?

  4. Hmm. De bien bonnes questions existentielles. Pour ma part, mon compte s'en tient à une 130aine d'abonnés, et je pense que seulement 30 d'entre eux regardent (et likent) mes post littéraires. Je m'en porte pas plus mal, j'aime assez mettre un \ »visage\ » sur ces gens là, ou au moins une idée de qui poste, dans la majorité des cas, ce sont des comptes que je suis en retour. Je sais donc que ces comptes là avec qui j'entretiens les liens instagramesques partagent des lectures qui vont pimenter ma vie de lectrice, et Instagram m'aide aussi à discuter des avis mitigés sur les livres qui font du bruit. Instagram, j'aime parce que je peux suivre des lecteurs en Europe ou au Québec ou même des anglophones. La raison pour laquelle je suis sur Instagram … les découvertes. C'est cunegondedelahaute Qui m'a fait découvrir le magazine America par exemple. Et je te suis avec assiduité parce que beaucoup de tes coups de cœur rejoignent les miens. J'aime les comptes qui n'ont pas peur de parler des déceptions également. Je ne pense pas avoir énormément d'abonnés un jour mais ce que j'aime c'est cette jolie communauté que je retrouve chaque jour sur mon téléphone où seuls les livres comptent. C'est en quelque sorte mon club de lecture, auquel je peux enfin m'en joindre, moi qui vis reclue dans mon campagne. J'avais un autre compte avant, où je postais des peintures et mon nombre d'abonnés m'importait beaucoup, une sorte de caresse pour l'égo. Maintenant que je ne parle que de livres, peut importe le nombre de likes, ce que j'aime ce sont les'interactions concernant nos lectures communes à tous. C'est un bel endroit de partage.Lune, de Chapitre_5 🙂

  5. Bonjour,Un article avec des interrogations très intéressantes et que beaucoup d'utilisateurs doivent se poser, je pense ahah. J'ai \ »abandonné\ » la page Facebook de mon blog car je n'avais aucun échange/réaction de la part des lecteurs du blog dessus, bien que tout le traffic du blog vienne du fait que j'y poste les liens des articles… Incompréhensible ahah! Avec instagram, je continue à poster mais c'est exactement la même, les gens aiment et continuent leur chemin, scrollant-likant. Je trouve ça un peu triste, ce manque de \ »conversation\ », ce désengagement, l'impression de s'impliquer sans jamais convaincre/accrocher un lectorat au point de le faire vouloir échanger avec le blogueur. Quant aux comptes bizarres/complètement à l'opposé de ce que l'on poste, qui nous suivent, c'est un sacré mystère pour moi aussi ahah!Ce qui me plait le plus sur bookstagram, en revanche, c'est le côté pratique/instantané des stories qui, en tant que follower, permettent de se sentir proche de la personne que l'on suit/rester au courant des lectures ou voir autre chose justement que ce qui serait poster sur le blog. Oh et bien sûr, le talent de photographe de certains !

  6. je viens d'aller sur ton blogue par hasard, je ne pensais pas que tu m'avais répondu, ça me fait plaisir, je suis de fil en lecture !!! et Maya c'est ma petite poulette à sa maman !!! la petite dernière… (c'est une chatte !!!!) après un fils de bientôt 18 ansj'adore tes ressentis sur les livres, je ne suis pas aussi douée, mais j'apprends en te lisant, mais il y a encore du boulot. en tout cas merci de m'avoir répondu et n'oublie pas que je te suis … ton gang de chats aussi

  7. Déjà revenue? C'était à ton goût, la Crète?Je commençais à me demander si tu allais venir ajouter ton grain de sel. Les comptes surchargées, j'ai ben ben de la misère avec ça. Quand la mise en scène est trop élaborée, ça manque de naturel. Je suis allergique aux fleurs séchées!Je me considère très choyée d'être dans tes blogues «chouchous» et… évidemment que tu fais partie des «Virginie»!Merci infiniment pour ton commentaires!Bises

  8. La notoriété n'a rien à voir là-dedans. L'enthousiasme et le plaisir de partager font foi de tout! Ce n'est pas la quantité qui compte (en tout), mais la qualité. Et de la qualité, il y en a énormément chez toi. D'où le fait que ça me chagrinerait de ne plus pouvoir te rendre visite sur ton blogue…Ne médite pas trop!

  9. ça m'épate que tu aies retrouvé cet échange 😉 Comme quoi, mon avis n'a pas tellement changé 😉 Je n'aime pas lire les longues critiques sur IG, genre celle du blog qu'on copie-colle sur IG. ça fait long. Si je ne devais garder que mon compte IG, j'irai à l'essentiel : mon ressenti \ »à vif\ », quelques mots sur l'histoire, mon avis et basta. car c'est aussi ce que je perds quand je rédige mon billet (parfois longtemps après ma lecture), c'est l'enthousiasme, la fièvre, l'émotion de la lecture. Bref encore une fois, à méditer… Évidemment, ton blog à toi qui disparaît, ça ferait un vide, mais tu as vu ta notoriété!?! Ce n'est pas le cas du mien 😉

  10. J'ai lu ton billet quand j'étais en Crète et je m'étais promis d'y ajouter mon grain de sel ! Ton blog et celui d'Electra sont mes chouchous ultimes, histoire de goûts similaires et d'esprit qui y règne. De la même manière, j'essaie de trouver sur IG des comptes qui me \ »parlent\ », lectures proches de mon univers et esthétisme aussi. Je n'accroche pas avec les comptes où les photos sont surchargées de bidules (pas le chat !! LOL) qui polluent l'image (tonnes de bougies, de fleurs séchées, d'accessoires en tout genre). Pour les abonnés, tu sais que je fais le ménage super régulièrement, passant allégrement de 1000 abonnés à 100 quand je vois que les gens n'interagissent pas, s'il n'y a pas de partage, il n'y a pas d'intérêt ! et j'ai eu aussi mon lot d'abonnés bizarres : comptes de cuisine vegan, comptes de mecs qui doivent chercher à draguer (j'ai eu qq mecs un peu pénibles au début), bref, des gens qui ne likent pas, qui ne commentent jamais et chez qui on ne voit jamais un livre LOL aucun état d'âme, je les vire ;o) et c'est pareil pour ceux qui demandent à être abonnés (puisque je suis en mode privé), je vais voir à quoi ressemble leur compte pour voir si c'est bidon ou non, et je ne m'abonne pas forcément en retour. De la même manière que ça ne me gêne pas de suivre des comptes sans abonnement retour, par contre leur nombre d'abonnés ne compte pas pour moi.Pas de concours sur mon IG, je pense que ça peut fausser l'enjeu, c'est sans doute d'abord un moyen de récupérer plus d'abonnés qui ne réagissent plus ensuite…Je suis comme toi, je ne développe pas mon avis sur un livre via les posts IG, le format s'y prête peu, je publie le billet sur mon blog mais je réponds quand même bien volontiers aux commentaires et j'essaie de préciser si j'ai aimé ou non. Par contre, je n'ai pas mis le lien vers mon blog dans ma bio, pour une raison tout à fait personnelle (j'ai connu des fouineurs, des personnes malveillantes et je me protège un peu, le mode privé est là pour cette raison aussi…).Et enfin, je vais regarder de plus près les réponses, j'ai aperçu qq noms de comptes qui attisent ma curiosité ;o)Merci du partage !!@toujours_dimanche (j'espère bien faire partie des \ »Virginie\ » dont tu parles, ha ha !!)

  11. Merci à vous deux pour ces gentils mots sur mon compte, ça me fait vraiment plaisir! Ce sont des \ »rencontres\ » comme celles-là qui me font aimer ce réseau social, tomber sur des comptes où je sais que je vais enrichir mes horizons et faire de belles découvertes! Au plaisir de vous suivre toutes les deux!

  12. Tu te souviens de tes mots quand j'avais soulevé la possibilité de laisser le blogue au profit de IG? «QUOI?! Laisser tomber le blog??!! Je te suivrai tjs sur instagram bien entendu mais le blog permet d'être plus bavarde. A toi de voir… j'aime aussi la rapidité et l'authenticité d'Instagram, je l'avoue.»Je pourrais t'écrire la même chose, mais l'abandon de ton blogue me peinerait beaucoup, tout de même… Le professionnalisation du blogging me pue au nez. Même certains petits comptes se la jouent «professionnel». J'ai l'impression qu'ils ne feront pas long feu, parce que leurs intentions (carburants) sont carrément intéressées.Pour les SP, j'ai appris à prendre ça à la légère. J'en demande maintenant très peu et ne rédige pas forcément de billet dessus. Pour ceux que je reçois sans les avoir demandés, je les lis très très rarement. Je ne suis pas une machine à pondre des billets.On va finir par se rencontrer, j'te le jure! Si ce n'est pas à Paris en septembre, ce sera à Bruxelles l'année prochaine! On en aura long à dire!

  13. Comme tite-zef! Je remercie ta soeur de t'avoir piquée au vif!Tes ciels genevois sont sublimes…Tu as tellement raison: la communauté livresque sur IG est magnifique!Merci pour tes mots. J'apprécie.

  14. Sapristi! Il faut parler de tout ça en live. Je veux savoir, moi, comment est revenue ton envie de t'intéresser aux autres. Pense à septembre, hein! On se fait une joie de te rencontrer, Electra et moi.Bonne lecture. Tu seras en bonne compagnie, miss.

  15. Mmmm Il ne faut pas te forcer à commenter. Cela ne doit pas être ni devenir un automatisme. Par contre, il n'y a jamais d'indisposition: un simple merci ou un émoticône, ça fait toujours plaisir!Merci!

  16. Merci c'est gentil, mes rendez vous avec tes billets sur le blog sont toujours une joie.Oui je te suis depuis longtemps…non non c'était pas de l'espionnage lol…Mon envie de m'intéresser aux autres est revenue en début d'année seulement ,d'où ma visibilité…(on en reparlera en live un jour si on se voit. Pas vraiment le lieu ici.) Et votre cohabitation de cet hiver avec Electra était trop tentante pour ne pas y lancer une dose d'humour. Et voilà comment naît une correspondance ;-)Bon il est temps de faire mes \ »devoirs\ » … je vais lire le recueil de nouvelles de TrudelFabienne

  17. Bonsoir Marie-Claude! Ton billet me fait cogiter depuis quelques jours et je me lance pour un commentaire..! Sur IG je suis @anouk1127. Je n'ai pas de blog, je suis à la base \ »anti\ » RS – ça me fait peur..! Je suis arrivée sur IG par défi suite à un \ »chiche pas chiche\ » de ma sœurette qui estimait que de nos jours ne pas être sur IG était un signe de décrépitude certain..ça m'a un peu piqué je l'avoue..! Surtout que la sœurette en question me disait que je devrais plus parler de mes lectures..je dois dire que passé la phase du défi j'ai très vite pris goût à IG – j'aime ce format (belle)photo/commentaire plus ou moins long, il me convient parfaitement. J'adore ton compte, de superbes photos de livres, les aventures de bidules ❤️, ta vie canadienne (j'habite en 🇨🇭) et suivre la visite d'electa, que du bonheur vos aventures, que de rires! Bref, pour revenir à nos moutons..ou caribous.. Moi aussi un grand nombre d'abonnés ça me fait presque peur..je suis très loin des tiens mais 500 je trouve déjà ça délirant..mais ok avec toi sur le nombre qui au final aime ta publication et/ou commente (entre 10 et 20% ce qui est déjà énorme!!). Je m'abonne si j'aime. Je ne pratique jamais le \ »follow4follow\ », je m'en fiche qu'on me suive ou pas. Like it or leave it! J'ai par contre trouvé sur IG une communauté livresque magnifique, hétéroclite comme j'aime (je lis de tout), et j'ai fait la connaissance de personnes passionnées de livres que j'aime suivre. Peu de personnes avec qui échanger cette passion dans mon entourage. Mais mon compte n'est pas que livresque, c'est \ »moi\ » avec aussi ma passion des ciels genevois! Pas de blog car je n'ai ni le temps ni le talent pour rédiger de longues chroniques..! Le format IG est parfait pour moi! Et si j'aime pas je le dis! J'achète tous mes livres et c'est une passion, pas mon travail! Bon il me semble que je parle et parle..! Merci pour ta page que j'adore suivre et belle soirée!

  18. Marie-Claude,Tout d'abord, désolée pour ma réponse tardive.Effectivement, je commente très peu les photos sur Instagram. Je me force un peu, parce que… je ne sais pas précisément. Parce que cela se fait ? Je ne sais pas. Toutefois, j'ai toujours l'impression d'indisposer la personne quand je commente sa ou ses photo(s).Pas avant : car je garde certainement des automatismes de mes anciens comptes Instagram. Je n'y partageais pas mes lectures, mais des photos abstraites, de mon quotidien, etc. Et les échanges étaient très courts : un simple merci ou des émoticônes.Comme tu l'as écrit à une autre personne en commentaire, mon instagram est un album photo. Je ne cherche pas forcément l'échange… Mais à découvrir des lectures, suivre des personnes que je connais dans la vraie vie et des blogueuses avec qui j'échange ailleurs.Voilà. 🙂

  19. Punaise, ça fait longtemps que tu me suis! Et moi, je viens tout juste de te découvrir. Aussi, je suis ravie de t'avoir un peu boosté! Pas évident de s'y retrouver avec les noms et qui dit quoi… Aussi, pour moi, un petit nombre est nécessaire pour s'y retrouver. 5000, ça fait peur, oui. En même temps, ce n'est qu'un nombre plutôt intangible. Je m'éclate avec le petit nombre avec qui j'échange (nombre dont tu occupes une grande importance).On se rejoint: la bienveillance est primordiale. Si elle disparaissait, je fuirais.Merci à toi d'avoir pris le temps de répondre!

  20. Coucou Marie-Claude! ton billet tombe à pic pour moi et c'est peu de le dire (tu peux demander à Fanny ^^). Alors moi perso j'apprécie de plus en plus instagram! je songe même à suspendre (ne me frappe pas) le blog pour développer plus mon compte IG. Pourquoi? Simplement, je sens moins la contrainte de devoir rédiger un billet (et bien rédiger, a fortiori) avec une mise en page, citation…. c'est plus facile aussi, hop on prend le smartphone et on envoie son avis sur le vif, sans attendre que l'enthousiasme ne s'envole. ça correspond mieux, je pense, au temps que j'ai à consacrer au blog, c'est à dire plus bcp pour le moment! donc voilà mon avis sur le format. j'aime bcp cette instantanéité, les jolies photos, les partages sur le vif, le format court… En ce qui concerne la courses aux followers, c'est un mystère pour moi. je suis d'accord avec Fanny, plus on en a, plus on est fier, on se sent important peut-être? Alors que clairement, les 5000 abonnés ne participent jamais aux billets! J'aime les \ »petits\ » comptes, car j'ai l'impression que la personne sera plus dispo à me répondre, à partager les commentaires. Exception faite à mes comptes chouchous comme le tien, Electra, Madame Tapioca… J'aime la simplicité des débuts en fait. Que ce soit sur les blogs ou IG. Il y a une professionnalisation du blogging, et moins de naturel je trouve. Les SP n'arrangent rien du tout! J'ai l'impression que de moins en moins de blogueurs/instagrameurs achètent eux-mêmes leurs bouquins. Bref, vaste débat comme je les aime!! Si on se voyait en vrai, on en aurait des choses à se dire 😉

Laisser un commentaire