Quand le caribou part hiberner

Là, ça va trop vite. Beaucoup trop vite. Madame Couette passe donc au slow blogging. Fatiguée d’avoir la langue à terre et les poches pendantes sous les yeux, j’ai décidé de ralentir le rythme. Je ne disparaîtrai pas complètement. Nos échanges me manqueraient trop.

L’envie, voire le besoin de lire, demeure toujours aussi fort. Avec une cuisine à étrenner, une saucisse à faire marcher et un gros projet à peaufiner, la rédaction de billets me gruge trop d’énergie.  

Aussi, je vais délaisser la cinquième vitesse pour passer en première, en publiant un billet par semaine, qui sera mis en ligne le mercredi. Ce sera un billet sous forme de bilan hebdomadaire. Je mettrai donc la hache dans mes longs billets pour rédiger des avis plus ramassés. Il m’arrivera aussi, à loccasion, de prendre ton pouls en te posant des questions. Ma curiosité, elle, ne part jamais hiberner! 
 
Dis, tu seras au rendez-vous?

  1. Que je suis contente ! Je n'oublierai pas de te relancer à ce propos dans un an ! Je ne descends plus de mon nuage depuis qu'on a décidé ce voyage, dont je rêve depuis mes 15 ans ! J'ai trop hâte !

  2. Câlin réciproque. Merci de ta fidélité, Suzanne. Et moi, je continue de passer par ton chez toi, même si je ne laisse pas toujours de commentaires… Ton blogue est parmi mes incontournables made in Quebec!

  3. Très difficile à prendre. Autant la pression tombe, autant c'est comme un petit deuil à faire. Mais une fois semaine, ce sera parfait. Surtout avec ce qui s'en vient, tsé!… Disons que c'est un excellent compromis!

  4. Merci de ta fidélité. Comme je ne cesse de le prêcher, ce n'est pas la quantité qui compte. Tu as raison. Maintenant, je vais pratiquer ce que je prêche!Au fait, la saucisse ne marche pas, elle roule! Ça sera pratique, sur la neige!

  5. Tu mets le doigts sur l'une de mes frustrations! J'ai aussi cette impression de passer plus de temps devant mon ordi qu'à lire. Ce qui n'est pas le but! Dans ce cas, mieux vaut mettre la pédale douce afin de rééquilibrer le tout…

  6. Je faisais du déni, me disant que j'étais capable de soutenir mon rythme de 2-3 billets par semaine. Là, c'était devenu trop lourd. Au risque de perdre tout plaisir à bloguer, je préfère mettre la pédale douce.Évidemment, je compte poursuivre mes visites chez les blogues amis!

  7. Bien sûr qu'on sera là ! Tu as raison, fais-toi désirer un peu 😉 Sans rigoler, la blogo peut mettre pas mal la pression : il n'y a qu'à voir le rythme archi soutenu de certains dans la publication de billets, alors que t'as à peine le temps de lire 10 pages … Je ressens ça assez fort en ce moment. Le mercredi, quelle bonne idée ! Je serai aux aguets pour te lire et échanger, en espérant que tu passeras encore commenter aussi chez les autres ! Prends soin de toi 😉

  8. Bien sûr ! Je comprends bien cette envie… Toutes ces activités prennent du temps et j'ai parfois l'impression que je passe plus de temps sur internet à écrire puis à lire des billets de blogs, qu'à lire des livres !!

  9. Un bilan hebdomadaire concis, c’est parfait. J’avoue que, de toute façon, je lis souvent les longs commentaires en diagonale, pas parce qu’ils ne sont pas intéressants, mais parce que je préfère ne pas trop en savoir avant de lire un livre. Bonne suite!

  10. Je suis vraiment nul en animaleries : j'ignorais que le caribou hibernais… à moins qu'il ne s'agisse que d'un type bien particulier de la branche éloignée du Rangifer tarandus quécus :-DEnjoy the break and keep posted!

  11. Bien sûr que je serai au RDV ! Et comme dirait l'autre, ce n'est pas la quantité qui compte… et tous mes vœux de réussite pour tes projets en cours et à venir (pas évident, de faire marcher une saucisse…) !

  12. C'est une décision sage si tu es fatiguée ! et encore plus si tu prépares un gros projet (oh tu m'intrigues !!). En tout cas, je serai là les mercredis avec le même plaisir !Prends soin de toi ;o)

  13. Mais bien sûr , je serai toujours là…Gros projet , hein…!? Celui dont tu as touché un mot à Suzanne ? (Je croisé les doigts pour que se soit Oui 😉 ) Ou un blog cuisine peut-être ? Hihi je plaisante ;-)Profite bien de ta famille à deux et quatre pattes lol.

  14. Ah, quand la passion est là, je sais très bien ce que cela peut faire de positif… et de négatif. Avec les années, à force de m'impliquer souvent dans plusieurs projets (billets de critique littéraires, festivals, jury de prix… bref tu connais ma liste !), on fait de belles rencontres, on est stimulés, mais parfois le 24h n'est pas magique, et les priorités sont à (ré)établir. Je trouve ta décision mûrie et sage, même si je l'imagine difficile à prendre.

Laisser un commentaire