Bilan livresque · mai 2021

Pour cette troisième édition de Mai en nouvelles, j’ai lu plus de recueils que jamais. Ça a commencé sur les chapeaux de roues avec deux recueils exceptionnels. J’ai eu la main chanceuse. Après, il y a eu deux abandons. Je me suis remise en selle avec un recueil chilien et un français. J’ai lu mon premier recueil d’Annie Saumont. J’ai abandonné Aller aux fraises d’Éric Plamondon. Pour terminer, j’ai sorti de ma pal le seul et unique recueil signé Adrian C. Louis, que je conservais bien au frais. Et j’ai dévoré La décapotable rouge, abandonné pour cause de mauvais timing lors de l’édition 2019 du challenge. Cette fois, c’était la bonne.

Mes lectures du mois, en un coup d’oeil.

Pas de billet pour le recueil d’Annie Saumont. Quoiqu’il en aurait mériterait un. Et un beau.

Pour ce qui est des abandons, il y a eu trois rendez-vous manqués.

J’ai lu Mon année de repos et de détente avec une belle ardeur. J’étais très curieuse de découvrir ce recueil. Je me suis risquée à lire la quatrième – chose que je fais très rarement, – et le tour était joué. Après trois nouvelles, j’ai laissé tomber, perplexe. Je n’ai pas compris où ça allait. Quand les actions – motivations des personnages sont à ce point nébuleuses, je débarque.

J’ai lu les deux premières nouvelles dans un état de suffocation avancée, entre malaise et ébahissement. Elle a du talent, Anjali, pour créer une atmosphère et plonger son lecteur les deux pieds dedans. C’est avec la troisième nouvelle que mon intérêt a commencé à s’essouffler. J’ai feuilleté la suite, sans qu’il y ait eu un mot assez fort pour me retenir. Malgré la fraîcheur des ingrédients et l’originalité du ton, la magie n’a pas opéré.

Ce n’était peut-être pas le bon moment. Ou ça ne colle plus avec moi, lassée des élans sirupeux de la nostalgie.

Au final, c’était un bien beau mois.

Et toi, comment s’est passé ton mois de mai?

18 Comments

  1. Magnifique, ce bilan ! En mai, de mon côté j’ai eu peu de temps pour lire – pour cause de grosses journées au boulot et de balades et autres sorties ciné suite au déconfinement. Du coup j’ai laissé tomber trois ou quatre titres pour qui ça n’a pas pris rapidement – je les reprendrai plus tard – et je n’ai lu que ce qui m’a accroché direct. Et ça a été deux gros coups de coeur, Milkman et Annie Muktuk, et deux romans français qui m’ont bien emportée. Un petit mois, mais de très grande qualité !

    1. Ce déconfinement nuit au temps de lecture! Je blague. Il fait si bon de remettre le nez dehors…

      Comme tu le dis, un petit mois, mais de grande qualité. Juste Annie Muktuk et Milkman (que je lirai bientôt), ça fait le mois!

      Pour ma part, ça a été dur ces derniers jours… plus de six abandons! Aucun intérêt pour les mots lus. Je me suis remise en selle avec un pavé au long cours! Après 100 pages lues, je suis accrochée, enfin!

  2. beau bilan! C’est vrai que les challenges motivent bien!

    1. Tu as bien raison. Le partage est passionnant et les tentations infinies!

  3. J’avais bien aimé Taqawan, mais je n’ai pas spécialement envie de lire les autres titres de Plamondon (un peu comme toi avec Crace !). Et je note le Annie Saumont, même sans billet. Rien que le titre…

    1. Tu connais Annie Saumont? Je l’ai découverte cette année. Elle est, paraît-il, la plus grande nouvelliste française. Il est vrai qu’avec le nombre de recueils publiés, c’est impressionnant…

      1. Non, pas du tout, je découvre son nom avec ton billet !

        1. On devrait mettre un titre ou deux dans notre liste de mai en nouvelles 2022!

  4. moi le Plamondon, désolée je pense toujours à Starmania LOL
    Je savais pour le reste, mais comme tu dis faut retenir le bon et y a du bon ! moi j’ai fait un tour en librairie .. et j’ai pris un roman d’un des auteurs cités ici – on verra !

    1. Ta culture populaire me laisse mitigée! Et si je parle de Céline, tu penseras à Céline Dion?!

      Quel est le nom de cet auteur cité ici? Ça te plaît? Si tu savais le nombre de romans abandonnés cette dernière semaine! Ça fait peur. Je me suis remise en selle avec un pavé américain. J’en ai pour un bon 800 pages!

  5. Je me disais justement que tu n’avais pas publié de retour sur le Moshfegh, je comprends pourquoi maintenant. Mince, ça m’ennuie, je le lirai quand même vu qu’il m’attend, mais je pars avec un gros a priori maintenant! Surtout si comme moi tu avais aimé son roman.

    1. Tu n’imagines pas ma déception… J’ai fait un effort, pourtant. Mais rien à faire. Les obsessions qu’elle dépeint me laisse très perplexes. Je ne comprends pas l’intérêt, où ça va.

      J’espère que tu te rendras à la fin et que tu me feras remettre en question ma perplexité! Par contre, si ses obsessions te passionnent, je me poserai quelques questions…!

      Il me reste Eileen à lire. J’espère que ça se passera mieux!

      1. Ouh la la ! Tu me donnes encore plus envie de le découvrir 😁 affaire à suivre donc… j’espère pour moi que ça ne sera pas un coup de cœur, ma réputation risque de s’en prendre un coup 😂

  6. Beau bilan en effet! Le Plamondon m’a plu contrairement à toi et je viens de m’acheter sa fameuse trilogie 1984.

    1. Je suis déçue… L’impression d’avoir déjà nagé dans les mêmes eaux que Donnacona.

      Quant à sa trilogie, tu seras bien servie. J’avais adoré!

  7. Bien beau mois aussi. J’ai lu quatre recueil de nouvelles grâce au challenge, c’était super ! Et puis j’ai réussi à glisser quelques romans…

    1. Un mois foisonnant… Ça fait du bien de lire un roman parmi tous ces recueils. Un peu de long cours…

Laisser un commentaire